Ultreïa !! Avec force et honneur pour aller au-delà !

Invitée d’honneur et Lauréate du Prix du public de l’édition 2017 du Festival international Arts Nature, l’artiste Florence Closset a souhaité offrir une œuvre unique à Luc Arbogast, parrain de l’édition 2018 du festival. Réalisée dans sa spécialité : l’émail champlevé, l’œuvre  représente des symboles chers à Luc Arbogast : la coquille de Saint Jacques de Compostelle et le terme « Ultréïa », le salut en galicien, qu’échangeaient les pèlerins sur le chemin de Saint-Jacques.

Deux univers rares se rejoignent : une voix unique pour une langue ancienne et une technique artistique médiévale rarissime

Florence et Luc évoluent tous deux dans un univers hérité du moyen-âge, lui : musical, elle : graphique et artisanal. Ils ont tous deux ce même désir de faire perdurer des arts oubliés et les transmettent avec passion et enthousiasme. « Ce cadeau est un pont entre nos deux mondes, je suis inspirée depuis des années par l’univers de Luc et par sa voix hors du commun de contre-ténor qui m’accompagne au quotidien durant mon travail à l’atelier ».  F.

Entrer dans le tableau et découvrir  des symboles cachés

Lorsqu’on regarde un tableau , il y a la lecture immédiate de l’œuvre, le regard rapide…… et puis il y a ceux qui prennent le temps « d’entrer dans le tableau » .Ceux-là découvriront que la calligraphie d’ « Ultreïa » est également symbolique :  les lettres ont un graphisme évoquant plus des pieds de lutins que des pieds de lettres, que le bout de leurs souliers est orné de grelots, comme le sont aussi les chevilles du musicien-chanteur médiéval, pour que, comme lui, on les entendent marcher. Petit clin d’œil  à l’univers des créatures qu’il fréquente !