about-img.jpg

L’EMAIL

Méthodologie

Après la découpe et la mise en forme du cuivre par repoussé ou par martelage, l’émail, poudre de cristal, est déposé sur la plaque selon le graphisme désiré… Par cuissons successives à des températures allant de 750° à 950° , le métal et le cristal fusionnent et donnent naissance à cette matière merveilleuse

L’ÉMAIL

EN QUELQUES MOTS

Par sa nature, l’émail s’apparente au cristal : C’est un mélange de silice, minium, soude et potasse, soumis à une fusion à haute température et broyés en poudre très fine. Colorés à l’aide d’oxydes métalliques, les émaux peuvent être soit transparents, soit opaques. L’émaillage consiste à fixer la poudre d’émail sur la pièce de métal, cuivre souvent, mais aussi or ou argent, par des cuissons successives et rapides, de l’ordre de 800°.

about-img.jpg
about-img.jpg

LE CHAMPLEVÉ

EN QUELQUES MOTS

C'est la technique la plus ancienne, son nom vient de "lever le champ". Des cavités sont creusées dans l'épaisseur du métal à l'aide de burins et d'échoppes, suivant le graphisme désiré. La gravure peut également être réalisée à l’acide. L'émail en poudre humide est déposé à la spatule dans les cavités avant de subir les cuissons à environ 800°. La couleur se trouve cernée par le métal que l'outil a épargné, d'ou le nom de "taille d'épargne". La surface sera poncée (on dit « lapidée ») à la main avec des pierres au grain de plus en plus fin, puis à nouveau travaillée en gravure dans les parties où le cuivre est apparent.

F.C


Personnalisez vos créations

N’hésitez pas à décrocher votre téléphone, derrière cet écran ne se cache pas une plateforme ou un standard. Vous êtes directement en lien avec la personne qui réalise votre objet. Nous étudierons ensemble tous vos désirs en matière de couleurs, dimensions, encadrement, etc…. Je travaille sur commande donc tout est flexible et s’adapte à vos besoins particuliers.

En Savoir plus